Community Management : Les grandes tendances 2017

Community management

L’usage des réseaux sociaux a connu une véritable explosion ces dernières années, le community manager occupe donc une place centrale au sein des agences et des entreprises. Il est le garant du développement d’une marque sur les réseaux sociaux  mais revêt également différentes casquettes. A la fois animateur de communauté, fédérateur, modérateur et détecteur de leads, il agit sur plusieurs fronts et se doit de connaître les bonnes pratiques à mettre en place et les tendances qui rythment les médias sociaux.

Cette année 2017 est marquée par 4 tendances fortes en matière de community management. Voici donc les tendances à suivre de toute urgence !

Mobile First

mobile first

2016 a marqué un tournant dans l’utilisation d’Internet, pour la première fois davantage d’utilisateurs se sont connectés quotidiennement à Internet via un mobile (24,3 millions) que via un ordinateur classique (23,8 millions). Le taux de pénétration de l’Internet mobile est également en augmentation avec plus de 70% et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce nouveau comportement des internautes ne concerne pas que les plus jeunes puisque plus d’un tiers des mobinautes ont plus de 50 ans.

Les contenus web proposés doivent donc être compatibles avec les mobiles, il faut pour cela respecter quelques principes de base :

  • Adapter la taille et le poids des images pour qu’elles s’affichent correctement sur smartphone
  • Vérifier la lisibilité des textes sur les écrans de tailles réduites
  • Modifier la ligne de flottaison pour qu’elle s’adapte à l’écran du smartphone
  • Faciliter la navigation en adaptant les éléments (menus, boutons, etc.)

Toujours plus de vidéos

video

 

On le sait déjà depuis un moment, le contenu vidéo est idéal pour se différencier. Il permet de raconter des histoires de façons différentes et a un impact beaucoup plus important que les contenus traditionnels qui sont moins interactifs. Sans oublier que la vidéo est le format le plus partagé sur les médias sociaux. Selon une étude menée par l’agence Insivia en 2016 :

  • Intégrer une vidéo dans un e-mailing permet d’augmenter de 200 à 300% les taux de clics,
  • Ajouter une vidéo sur une Landing Page peut augmenter le taux de conversion de 80%,
  • 64% des utilisateurs sont plus susceptibles d’acheter un produit en ligne après avoir visionné une vidéo,
  • Une vidéo postée sur les réseaux sociaux génère un taux d’engagement 10 fois plus important,
  • 1 minute de vidéo est plus performante que 1,8 millions de mots pour intéresser ou convaincre,
  • 90% des utilisateurs affirment que les vidéos de produits sont primordiales dans leur processus de décision,
  • 90% des vidéos en ligne sont vues par les 18 à 34 ans,
  • La vidéo augmente l’intention d’achat de 97% et le taux de pénétration de la marque de 139%,
  • Et côté référencement, la probabilité d’arriver sur la première page de Google est 53 fois plus élevée si vous avez utilisé une vidéo.

Le storytelling de l’éphémère

storytelling

Le storytelling, où l’art de raconter des histoires pour véhiculer un message (et faire vendre), est un procédé marketing qui existe depuis toujours, mais dont on parle de plus en plus sur le web. Avides de scoops et de bons plans exclusifs, les internautes sont désormais de plus en plus séduits par le storytelling basé sur l’éphémère.

Le principe : publier des contenus (offres spéciales, news, bons plans, etc.) disponibles seulement 24h sur sa « story ». Les plateformes les plus utilisées pour ce procédé sont Snapchat (150 millions d’utilisateurs par jour dans le monde) et Instagram (100 millions d’utilisateurs par jour dans le monde).

Proposer des contenus éphémères permet de :

  • Susciter l’intérêt
  • Fidéliser / renforcer la relation client
  • Valoriser l’image de la marque ou du produit

Du contenu live et immersif

contenu immersif

 

Avec l’arrivée des vidéos live notamment diffusées sur Facebook et Twitter, et les contenus à 360°, se sont de nouvelles opportunités qui s’ouvrent pour les marques. Ces contenus immersifs à 360° sont très appréciés par les internautes qui peuvent changer l’angle de la caméra à leur guise et donc devenir de véritables acteurs, s’impliquer dans la publication. Quant aux vidéos live, elles offrent la possibilité d’être commentées et partagées en direct ce qui permet de largement fédérer sa communauté.

Ces contenus permettent des interactions très bénéfiques pour la marque qui peut grâce à cela enrichir son storytelling. Les internautes apprécient l’authentique de ces contenus qui apportent également beaucoup de proximité avec l’entreprise ou la marque.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *